Archive

Archive for the ‘Uncategorized’ Category

« Quelque chose de très grave se prépare à l’échelle mondiale »


Le nouveau communiqué des Anonymous décrit les prémices d’une débâcle financière globale…

Depuis quelques jours, une série de vidéos et d’articles de la blogosphère mondiale terrorise la Toile. Lancé le 19 septembre dernier, le nouveau communiqué officiel des Anonymous, traduit en quantité de langues, et déjà vu par près de 3 millions de personnes, donne des sueurs froides. Il est intitulé : « Quelque chose de très grave se prépare ». Tout un programme.

On sourira évidemment, en voyant ce nouveau scénario d’une fin du monde. Causé non pas par un alignement des planètes ou par un déséquilibre tellurique (comme dans le film 2012), mais par une panique financière mondiale consécutive à l’éclatement du dollar américain.

Néanmoins, ce scénario est moins fantaisiste que ceux qu’on nous sert d’habitude. Et certains journaux économiques américains ne rejettent pas l’idée de la possibilité d’un effondrement du dollar US.

L’effondrement d’une monnaie, c’est quand sa valeur baisse si rapidement que ceux qui en détiennent la revendent à n’importe quel prix. Plusieurs conditions sont nécessaires. Tout d’abord, il doit y avoir une faiblesse économique profonde. Deuxièmement, il doit y avoir une monnaie de rechange viable pour que d’éventuels investisseurs paniqués convertissent leur monnaie. Et naturellement, un évènement déclencheur.

La première condition est en partie réalisée. Le dollar a baissé de 54,7% face à l’euro entre 2002 et 2012. Pourquoi ? La dette américaine a presque triplé au cours de cette période, passant de 5 900 milliards de dollars à 16 000 milliards de dollars.

Depuis que le président Nixon a abandonné l’étalon-or dans les années 1970, le dollar est utilisé dans 43% des transactions mondiales. La seule monnaie, qui pourrait constituer une alternative, demeure l’euro (30% des réserves monétaires mondiales). Mais la crise de la dette en zone euro rend l’idée hasardeuse.

Au total, les pays étrangers détiennent 5 000 milliards de dollars US. Si la Chine (1 000 milliards de dollars d’avoirs) ou le Japon (800 milliards) cherchaient à revendre ces avoirs en bons du Trésor sur le marché secondaire, les conséquences seraient fatales.

Une piste qu’aborde un film de fiction, publié au début de l’année, qui a fait florès sur la Toile.

Évidemment, ce scénario n’est pas envisageable  : les économies du Japon et la Chine ont un besoin vital de la consommation américaine. S’ils vendaient leurs dollars, leurs produits d’exportation coûteraient trop cher aux États-Unis, et leurs économies en pâtiraient.

Néanmoins, certains analystes financiers, comme Olivier Delamarche, considèrent qu’un effondrement de la monnaie US n’est pas du domaine de la science-fiction. Le 18 septembre, sur BFM TV, il a d’ailleurs déclaré : « Ben Bernanke (le président de la Réserve fédérale américaine) vient de signer l’arrêt de mort de l’économie américaine« .

Par ailleurs, il y a dix jours, l’information du ralentissement suspect du site de la banque américaine Chase (filiale de JP Morgan Chase) et des menaces de hackers islamistes publiées sur Pastebin et reprises par l’AFP,  a donné du grain à moudre aux théoriciens du complot qui se sont emparés d’un article publié deux mois plus tôt. Celui-ci expliquait qu’une  »cyber-attaque sur les institutions bancaires occidentales (aurait lieu bientôt) dans le but de rejeter le blâme sur l’Iran. »

Une thèse qui fait son apparition il y a quelques jours sur la Toile…


Bref, la Toile joue à se faire peur, et de nouvelles vidéos tout aussi anxiogènes sont à prévoir dans les semaines qui viennent… dont cette dernière du Project Mayhem 2012.

Catégories :Uncategorized Étiquettes : , , ,

Vaccins et manipulations génétiques : Vers l’animalisation de l’homme


Le vaccin de Jenner contre la variole a permis de franchir pour la première fois la barrière d’espèce en introduisant directement dans le corps un élément d’une autre espèce, c’est-à-dire des gènes provenant d’un animal et qui plus est, d’un animal malade. Dès cet instant, l’homme a bouleversé l’écosystème en facilitant le passage de micro-organismes d’une espèce à une autre. La barrière d’espèce étant franchie, commença alors l’animalisation de l’homme ou, comme l’explique Pierre Darmon dans son ouvrage La Longue traque de la variole, la « minotaurisation de l’espèce humaine ». Cet aspect de la vaccination n’est jamais pris en considération par les scientifiques alors qu’il initie tout un ensemble de phénomènes contre-natures, dont nous ne mesurerons les conséquences que dans plusieurs dizaines voire quelques centaines d’années si nous persistons dans cette voie.

On retrouvera plus tard cette animalisation avec le vaccin BCG préparé à partir d’une souche atténuée de bacille tuberculeux bovin. À ce sujet, dans son remarquable ouvrage La Médecine retrouvée, le Dr Jean Elmiger signale avec humour (noir) que les végétariens prétendent depuis toujours que l’ingestion de la chair des animaux introduit petit à petit chez l’homme la bestialité de l’animal abattu, mais que le vaccin est directement injecté à travers la peau, échappant à son contrôle : « Les compères Calmette et Guérin n’ont pas pris l’animal au hasard. Ils ont choisi la vache. Ce paisible bovidé devient lentement mais sûrement le lien analogique et quasi parental de la grande famille des Français. »

Lire la suite…

La face cachée du pétrole


Dès ses débuts, l’industrie pétrolière est marquée par la rivalité entre l’Américain Rockefeller et les frères Nobel, installés à Bakou, en mer Caspienne. La Première Guerre mondiale est gagnée en grande partie grâce au pétrole acheminé auprès des forces alliées par la Standard Oil of New Jersey, appartenant à John D. Rockefeller.

Des livraisons suspendues en 1916, lorsque le magnat américain apprend le partage du Moyen-Orient (dont il convoite le sous-sol) entre Britanniques et Français. Dès 1928, dix-sept ans avant Yalta, les dirigeants des compagnies pétrolières se partagent le monde au terme d’un accord dont les termes resteront cachés jusqu’en 1952… La seconde partie du documentaire dissèque les tractations secrètes qui ont eu lieu au Proche-Orient entre les États-Unis, la CIA et les grandes monarchies du Golfe.

Des témoins directs expliquent notamment comment le choc pétrolier de 1973 ne fut qu’une gigantesque manipulation orchestrée par les compagnies pétrolières américaines qui souhaitaient, en favorisant la hausse des prix du baril, dégager d’importants bénéfices pour favoriser leurs investissements en mer du Nord et en Alaska.

Ce documentaire adapté du livre du même nom d’Éric Laurent, montre en deux fois une heure que “l’or noir” aura été le moteur de l’histoire du XXè siècle et de ce début de XXIè siècle. Il explique également comment l’administration Reagan a utilisé l’arme du pétrole saoudien pour faire chuter les cours mondiaux et provoquer l’effondrement de l’Union soviétique…

Catégories :Uncategorized

Hausse générale de l’impôt des 19 millions de foyers imposables : le PS abrogera-t-il cette mesure sarkozyste ?


Hausse générale de l’impôt des 19 millions de foyers imposables : le PS abrogera-t-il cette mesure sarkozyste ?

Augmenter les impôts, d’accord, mais ceux des plus riches ! Telle est la position de gauche. Or la douloureuse est parvenue ces jours-ci : les impôts augmentent pour tous ceux qui en paient, soit 19 millions de foyers hexagonaux. Plumedepresse vous avait prévenu en février dernier« Alors que nombre de Français ont jusqu’au 15 février pour payer leur premier tiers provisionnel, la hausse n’est pas encore visible. C’est en septembre, en recevant leur avis d’imposition, qu’ils feront cette douloureuse découverte. » Ce que nous commentions ainsi : « Au fait, qui donc se livrait à « une attaque sans précédent contre les classes moyennes », Messieurs les bonimenteurs UMPistes ? Et qui donc, ayant par ailleurs créé au moins 24 nouvelles taxes depuis le début de son quinquennat, n’a « pas été élu pour augmenter les impôts » ? Le sarkozysme est un enfumage permanent. » Certes. Comme l’indique Le Monde  du 3 septembre, « En nombre de ménages, cette hausse touche majoritairement les plus modestes et les classes moyennes. Avec le gel du barème de l’impôt sur le revenu en 2012, quelque 200 000 foyers jusqu’à maintenant non imposables ont dû payer l’impôt sur le revenu. Ce changement de tranche peut également s’accompagner de la perte d’aides (bourses scolaires, réductions dans les cantines et dans les transports, etc.). » Il s’agit donc bien d’une agression antisociale, perpétrée en catimini, en fourbes, par les salopards élus de la majorité précédente. Qu’en disait d’ailleurs le désormais président de la République (à la place du calife) ? « C’est ce qu’il y a de plus injuste. » C’est ainsi que François Hollande, alors candidat à l’élection présidentielle, évoquait, en avril dans L’Express, le gel du barème de l’impôt sur le revenu décidé par le gouvernement de François Fillon pour 2012 et 2013, avec environ 1,7 milliard d’euros d’économies pour l’État à la clé. Le futur président promettait alors de revenir sur la mesure en 2013. Mais le gouvernement envisagerait finalement de la maintenir« La mesure a déjà été votée par l’ancienne majorité, et sa suppression ne figure pas en tant que telle dans les 60 engagements de Hollande… c’est assez tentant pour Bercy de la maintenir », a confié à l’AFP un connaisseur du dossier. « Les arbitrages définitifs ne sont pas encore faits, a écarté Jean-Marc Ayrault dimanche 2 septembre dans l’émission Tous politiques de France InterLe Monde et l’AFP Le conseil des ministres se prononcera le 24 septembre. » Bon, attendons sa décision de pied ferme.

Plume de presse

Catégories :Uncategorized Étiquettes : , ,

Grâce à Apple, la Police peut désactiver vos portables lors des manifestations


http://lejournaldusiecle.files.wordpress.com/2012/09/xperia-ray-street-photography-540x293.jpg?w=600

Apple a breveté une technologie qui permettrait au gouvernement et à la Police de bloquer les transmissions d’information, y compris les vidéos et les photos, lors de rassemblements publics ou dans un lieu qu’ils jugent “sensibles”, afin de “se protéger contre les externalités”.

En d’autres termes, c’est le pouvoir de contrôle sur ce qui peut et ne doit pas être documenté à partir d’appareils mobiles pendant une manifestation publique.

 

Et tandis que la société affirme que les sites affectés seront pour la plupart du temps des cinémas, des théâtres, des salles de concert et d’autres lieux similaires, Apple Inc affirme également que ” la police secrète ou des opérations gouvernementales peuvent parfois exiger de telles conditions de ‘Blackout’ total.”

“En outre,” dit Apple, “la transmission sans fil d’informations sensibles à une source distante est un exemple de menace pour la sécurité. Cette information sensible pourrait être n’importe quoi, comme des informations classifiées du gouvernement ou bien des questions ou des réponses à un examen administré dans un cadre académique.”

La déclaration a amené certains à penser que les autorités et la police peuvent désormais utiliser cette fonction brevetée, au cours de manifestations ou de rassemblements, pour bloquer la transmission de séquences vidéos et de photographies des événements, y compris des informations sur les brutalités policières, qui, parfois, lors de grands événements, inondent immédiatement les réseaux sociaux, les sites d’information et les sites de vidéos.

Apple a breveté le moyen de transmettre un signal codé vers tous les périphériques sans fil, leur ordonnant de désactiver toutes les fonctions d’enregistrement. Cette application serait activée via GPS, WiFi ou des stations mobiles, et serait déployée dans une “zone sensible” afin d’empêcher les caméras des téléphones de prendre des photos ou des enregistrements vidéos.

Après avoir inventé l’un des appareils mobiles les plus sophistiqués, Apple semble être maintenant à la recherche de moyens pour restreindre son utilisation.

Une machine qui fabrique des nuages de pluie devant la caméra


La « géo-ingénierie » n’est pas une fiction, elle est bien réelle. Elle consiste, par une technologie de pointe, à interférer sur la nature ou à recréer artificiellement certaines composantes climatiques, atmosphériques, capables de provoquer des intempéries et des catastrophes dites « naturelles’…

Regardez bien la machine à l’oeuvre, la NASA crée devant la caméra un nuage artificiel qui amène la pluie. Vraiment impressionnant.

Et si les inondations, et autres phénomènes climatiques, étaient provoquées ou amplifiées par ce type de technologie? Toutes les catastrophes ne font certainement pas partie d’expérimentations, mais avec cette démonstration évidente, il nous est permis de croire que certaines ne tiennent pas des caprices de dame nature…

La vidéo qui suit n’a pas à être traduite, les images suffisent pour confondre tous les septiques!

Ëtes vous préts ? : La NASA s’attend à une tempéte solaire cataclysmique pour le 21 Septembre


Quand les experts de la NASA diffusent une info, ils prennent bien soin de rajouter une couche de désinformation. Ce fut le cas pour la planète X qu’ils appellent « Tyché » et qu’ils situent bien au delà de Pluton alors qu’elle est à nos portes, encore occultée entre les orbites de Saturne et de Mars.

Cette fois, les experts de la NASA lancent une alerte à propos d’une énorme tempête solaire capable de détruire toute l’infrastructure électrique d’un pays, ils fixent même un jour précis (le 21 septembre) et ce des années à l’avance. L’explication fournie frise le ridicule :  Notre système solaire traverse un nuage interstellaire et c’est cela qui devrait causer la tempête du 21 Septembre 2012 !

Les habitués de ce blog auront compris qu’il s’agit d’un mensonge destiné à camoufler l’influence de la planète X lors de ses alignements bi-annuels avec nous et l’astre solaire (c’est d’ailleurs ce qui a inspiré la théorie conspirationniste des 188 jours).

Néanmoins avec cette date du 21 septembre 2012, la NASA nous fourni un indice de taille. Désormais, on connaît exactement la date du prochain alignement. Comme le rendez vous est plus proche que les années précédentes, on peut déterminer que la planète X a sensiblement modifié sa trajectoire orbitale, cela signifie qu’elle est en train de se rapprocher de la Terre et que par conséquent ses effets seront plus dévastateurs, plus par exemple que le tsunami de 2004 et de 2011.

Dés le mois d’août, nous avons pu constater une augmentation de la fréquence des séismes tandis que des canicules enflammaient divers endroits de la planète. Nous avons également pu relever une hausse du nombre de boules de feu traversant le ciel.

Tous ces phénomènes ont une cause commune : la proximité de la date d’alignement avec la planète X et non comme la NASA voudrait nous le faire croire, le passage d’un nuage interstellaire chargé de particules.
Il va de soi que cacher la vérité au public est parfaitement compréhensible dans la mesure où une vague de panique parmi la population aurait des conséquences plus catastrophiques que la tempête solaire elle même.
Il ne faut donc pas s’attendre à de fracassantes révélations de la part des médias. Tout est fait de manière à tenir le public éloigné de cette réalité. Seuls ceux qu’on appelle « conspirationnistes » seront à même d’apporter quelques éclairages sur cette question en reliant divers indices entre eux.

Ainsi on peut d’ores et déjà observer que les forces de police et de l’armée ( y compris les armés étrangères) se préparent à de graves trouble civils à partir du mois de Septembre.
Dés maintenant, des hélicoptères militaires s’entraînent à des missions en milieu urbain tandis que le président Obama a décrété qu’en vertu d’une nouvelle législation  le territoire des états unis allait devenir un nouveau de champ de bataille pour l’armée US.
Autre info pertinente : Il y a quelques mois, un insider avertissait Alex Jones que la police se préparait à des opérations conjointes avec l’armée nécéssitant l’emploi d’hélicoptéres de combat. Au même moment, la  rumeur circulait que les services secrets via leur officine « anonymous » organiseraient une chasse aux blogueurs conspis à partir du mois de Septembre sous pretexte que la diffusion de mauvaises nouvelles entrainerait des suicides en masse (!).

Est ce que la complosphére saura déméler le faux du vrai et diffuser l’info que les dirigeants qui ont leur place réservée dans des bunkers veulent interdire ?

Est ce cette tempéte tant redoutée aura bien lieu ou ne s’agit il pour l’administration américaine que de prendres ses dispositions juste au cas ou ?

Nous le saurons trés bientôt…

Catégories :Uncategorized